Malka A, Cherfioui F, Cavasino T, Teychenne A-M. - 47759 N - Rev Prat 2016 ; 30(958) : 243-8.

Allergie aux protéines de lait de vache.

L’allergie aux protéines du lait de vache, qui touche 2 à 3 % des nourrissons, est responsable d’une grande variété de symptômes. Les plus fréquents sont les troubles digestifs et cutanés (dermatite atopique sévère, urticaire). Le diagnostic d’une réaction immédiate est aisé s’il y a une concordance entre la clinique et la positivité du dosage des IgE spécifiques et/ou les tests cutanés. Lors des manifestations chroniques, le diagnostic est orienté par les patch tests au lait. L’évolution naturelle se fait le plus souvent vers une guérison spontanée. Les seuls aliments de substitution recommandés sont les hydrolysats de protéines, disponibles en pharmacie. Il ne faut pas maintenir un régime sans lait de vache pendant plusieurs années sans envisager de réintroduction.